Arrivee en Equateur

Avant de partir pour les Galapagos, nous vous mettons au courant de nos dernieres aventures.

Notre deuxieme semaine en Guadeloupe fut aussi magique que la premiere, repos, plongee, et visite des cotes super abruptes de l'île, c'etait vraiment beau. Notre derniere plongee fut sur un site appele "Le jardin japonais", c'etait tellement beau qu'on ne savait pas ou regarder. Du corail partout, des tortues, des poissons porc-epics, etc. On est aussi alle passer une journee aux Saintes, une tres belle île, des iguanes, des plages, mais la journee fut un peu gachee par des problemes de carte de credit (encore).

Notre vol pour Miami fut sans probleme, si ce n'est qu'on a eu l'air un peu bete: on ne comprenait pas pourquoi on n'avait pas passe la douane a l'aller en entrant a Puerto Rico (ou on etait en transit), et en fait, on a appris que c'est un etat americain, partiellement independant. Au retour, on a donc passe la douane americaine et toutes ses maniaqueries la-bas et arrives  a Miami, on a pu passer tout droit. Notre hotel (car on avait 18h d'attente) nous inquietait bcp car les commentaires etaient du genre: "je ne le recommenderais pas a mon pire ennemi", mais au final pas de probleme, un hotel standard, une nuit de repos et on repart pour arriver a Quito, capitale de l'Equateur, en fin de journee.

Quito est vraiment une belle ville, on vient d'y passer une semaine. Les premiers jours, on a pas vu grand-chose, car on a passe bcp de temps sur Internet a regler plein de problemes avec notre site, avec nos billets d'avion, et surtout a trouver une offre interessante pour aller aux Galapagos. On savait que ce serait cher, mais a ce point la, on avait pas imagine, et en plus tout est plein. Finalement, on part dimanche pour une semaine: trois jours sur une ile, depuis laquelle on fera des sorties en plongee a la journee, et une croisiere de 4 jours avec seulement du masque et tuba. Au final, on s'en sort pour cher mais comme on avait plus ou moins prevu. On espere juste que la croisiere sera OK, car c'est la derniere sortie du bateau avant qu'ils le demontent...

A part se promener dans les agences de voyage et les cybercafes, on a aussi pris des cours d'espagnol: 3 fois 3 heures, de quoi avoir les bases pour Seba et une remise a niveau. C'etait sympa, pas cher (5$/heure) et direct dans notre hotel. Sinon, on a quand meme reussi a voir la ville, dont tout le centre historique est classe a l'UNESCO. Il y a, bien sur, des eglises partout, pleines d'or et de peintures spectaculaires, des maisons coloniales et pleins de clochers ou monter pour voir la vue (avec une notion de securite totalement differente de la notre...). Le premier jour, nous avons meme eu droit a la releve de la garde devant le palais presidentiel avec les enfants presentant le drapeau et la presence du vice-president.

1212366305_vue depuis le toit de la catedrale.jpg

Aujourd'hui, nous sommes alles a la grosse attraction hyper-touristique: la mitad del mundo, la ligne exacte de l'Equateur. Il y a un gros monument avec la ligne en rouge (qui est en fait 240m a cote de l'Equateur car quand le monument a ete inscrit, le GPS n'existait pas encore), plein de boutiques hyper kitsch, c'est bizarre. Et a qq centaines de metres, cette fois-ci a l'endroit exact de l'equateur, il y a un musee qui montre des trucs comme l'eau de l'evier qui se vide dans sens d'un cote, tout droit sur l'equateur et dans l'autre sens a 2m de la! Ce soir, nous dormons a Otavalo, pour etre aux premieres loges demain pour un des marches les plus celebres du pays: animaux petits et grands, et surtout plein d'artisanat. Ensuite retour a Quito pour une nuit et apres on s'envole pour les Galapagos.

1212365741_la mitad del mundo.jpg1212365987_marche artisanal et aux bestiaux de otavalo 3.jpg