Fin de l'Equateur

Deja notre premier pays d'Amerique Latine termine. En effet, nous sommes dans le sud de l'Equateur et nous prenons ce soir un bus de nuit qui nous fera passer la frontiere du Perou aux environs de 2h du matin!

La fondue au fromage de notre resto suisse etait comme la vraie sauf le gout, rien ne remplace le gruyere et le vacherin. Nous avons ensuite passe deux heures a nous geler dehors sans apercevoir la plus petite trace de lave, le volcan etait endormi, tant pis. Le lendemain fut un jour de repos. Ensuite, au petit matin, nous sommes alles dans la piscine thermale, ce pourquoi est repute la ville de Baños: une piscine a 17º, une deuxieme a environ 35º et la derniere a 48º!!! Il faut passer sous la douche froide (en provenance directe de la chute d'eau) pour pouvoir y entrer et de toute facon on se brule quand meme.

Apres cette petite ebouillantee matinale, nous avons trouve un bar retransmettant l'Euro afin de voir le match d'ouverture en compagnie de Tcheques. Mais meme comme ca, c'est quand meme tres ennuyant le foot! Ensuite, on a voulu aller voir des chutes d'eau mais il pleuvait tellement qu'on a pas vu grand chose.

1214019149_chute d'eau.jpg

De la, nous sommes partis pour la tres belle ville de Cuenca, classee a l'UNESCO, plein de charme colonial. Elle a en particulier une cathedrale entierement faite en bois, meme les piliers principaux ne sont que des poutres cachees entre des planches de bois, imitation marbre. Nous sommes aussi alles au cinema pour voir "Sex and the city" que Magali attendait impatiemment. Depuis la, nous avons deux excursions d'une journee, une dans le parc national Cajas, superbe, avec 235 lacs, l'autre a Ingapirca, le principal site inca d'Equateur.

1214019155_eglise en bois.jpg 1214019152_nous deux.jpg 1213224960_ruines de incapirca.jpg

Et surtout, nous sommes alles gouter la specialite locale: le cuy, c'est-a-dire le cochon d'inde roti! C'est servi avec encore les pattes et la tete accrochee, tout entier. C'est assez cher, il n'y a pas grand-chose a manger, mais ce n'est pas mauvais: ca se rapproche du lapin. 

1214019151_notre cuy (cochon d'inde).jpg

Aujourd'hui, ce fut 6h de bus, un souper en ville, puis on repart pour la nuit, pour arriver aux environs de midi a notre point de chute au Perou. Apparemment, il faut s'y habituer, car les distances sont bien plus grandes au Perou qu'en Equateur, et ce sera encore pire apres en Argentine et au Chili!