Patagonie

Nous sommes arrives a Puerto Natales, apres nos 4 jours de bateau, le jour de l'independance nationale. Ce qui est tres embetant quand on essaie de trouver du gaz, de la nourriture et une tente pour 5 jours de marche! En effet, des le lendemain de notre arrivee, on se lancait a l'assaut (au moins) du "W", circuit de 5 jours dans le Parc Torres del Paine.
 
Premier  jour: sans probleme: bus jusqu'au camping, pose la tente et on part direct pour 7h de marche pour aller voir les tours (d'ou le nom du parc) d'un peu plus pres. A la fin c'est un peu enneige et glissant, mais rien de terrible et ca permet de faire un peu de ski sur souliers a la descente.  Au camping, on peut meme se faire un bon feu pour se rechauffer et cuire nos pates sauce tomate,  ce qui sera notre souper pour les 4 prochains jours.
1222806705_torres del paine 3.jpg 1222806706_torres del paine 4.jpg
 
Deuxieme jour: on demonte la tente et on charge les sacs. Et la on se rend compte qu'on s'est peut-etre un peu surestime car une tente, des matelas + sacs de couchage + rechaud+ casserole + nourriture pour 5 jours, ca fait un peu beaucoup a porter! En plus, apres a peine 1/2h de marche, il se met a pleuvoir! 4h plus tard, on arrive a un refuge et decide d'abandonner la tente pour une nuit et de dormir en refuge. C'est la nuit la plus chere que nous n'ayons jamais paye de tout notre voyage: 80 CHF pour dormir en dortoir avec 6 autres personnes. Pour ce prix la, les draps de lit ne sont pas inclus, encore moins le dejeuner. Mais au moins il fait chaud et nos habits sont secs. 
 
Le troisieme jour il pleut toujours autant: on s'equipe au maximum et on part pour 4h de marche jusqu'au prochain campement. Arrives la-bas, heureusement la pluie a cesse, mais tout est trempe et il y a aucune vue. Nous passons une fraiche nuit, mais le matin la pluie a cesse et le temps s'annonce splendide. Laissant la tente sur place, on part voir le glacier Grey: superbe, plus un nuage, et on a vu les premiers icebergs de notre vie! On a adore. Sauf que c'est le 4eme jour de marche dans des souliers trempes, donc nos pieds ne sont plus que souffrances.
1222806708_torres del paine, iceberg 3.jpg1222806704_ssctorres del paine, glacier 2_1026.jpg 
 
 
Apres encore une nuit glaciale (la tente est toute blanche car elle a gele!), le dernier jour est repos, bateau et bus pour rentrer. Au final, notre "W" s'est transforme en "U", car on n'a pas pu faire la vallee du milieu a cause de la pluie.
 
 
Apres un jour de repos, on a repris le bus, passe la frontiere argentine pour arriver a El Calafate, dont le principal interet est d'etre tout pres du glacier Perito Moreno: plusieurs dizaines de kilometres de long, 5 km de large et 50m de haut, avec des enormes bouts de glace qui s'ecrase dans le lac. On est arrive super tot, avant la foule, et c'etait vraiment impressionnant d'etre face a ce monstre. Il y a normalement un tour en bateau, mais les icebergs bloquaient l'acces au port, alors les marins faisaient du lasso pour accrocher les icebergs et ensuite les tirer en arriere dans le but de liberer la place.
1222806703_glacier perito moreno 1.jpg 1222806703_glacier perito moreno 2.jpg1222806704_glacier perito moreno avec dave et emily.jpg
 
Pas tres loin de la (3h de bus), il y a un minuscule bled: El Chalten: 500 hab, 23 ans d'existence et un cimetiere ou personne n'est encore enterre! Mais il est au pied des chemins qui menent au spectaculaire MT Fitz Roy, une superbe montagne. Nous voyagions avec Dave et Emily, nos compagnons de cabine sur le Navimag qui sont du Colorado, et c'etait comme un mythe pour eux. On est reste la deux jours a faire des marches dans le parc national, au milieu des lagunes, glaciers et cascades.
1222806702_fitz roy 3.jpg 1222806702_fitz roy 4.jpg
 
De retour a El Calafate, juste pour prendre l'avion: eh oui, on en a eu marre du bus, et la compagnie de l'armee a des vols tres bon marches. On a donc vole dans un minuscule avion de 40 places jusqu'a Ushuaia, ou nous sommes arrives hier. On est cense etre au bout du monde, mais pour l'instant ca parait nettement moins perdu qu'El Chalten qui n'avait meme pas de distributeur automatique! Nous avons passe la journee a se balader dans le parc national. On a eu la chance de voir plein de lapins, des chevaux sauvages et un pivert tout rouge.
1222806164_notre avion lade.jpg 1222806164_parque national ushuaia 2.jpg