Nos derniers jours

Voila, voila, ca sent la fin.

Avant l'inevitable message de bilan, on va quand meme vous raconter la semaine passee. Durant le week-end, nous avons profite d'aller faire quelques uns des nombreux marches de Bueos Aires: on a commence par la Boca, ancien quartier ouvrier devenu hyper-hyper touristique. C'etait tres joli de voir les demonstrations de tango dans la rue et les petites maisons peintes, mais ils en avaient fait un peu trop: ils ont meme mis du faux linge a secher pour faire plus authentique.

1223814475_la boca 1.jpg 1223814476_la boca 5.jpg

Le lendemain, dimanche, on est retourne au marche aux antiquites qu'on avait bcp aime la derniere fois. Et lundi, jour ferie en Argentine (encore un de plus, je crois qu'en deux mois on en aura eu au moins 4, cette fois-ci c'est le jour qui commemore l'arrivee de Christophe Colomb), on est parti a Lujan, petite ville a 2h de bus celebre pour sa vierge qui fait des miracles, et du coup pour la cathedrale qui entoure l'icone. C'etait joli et il y avait aussi un parc d'attractions delicieusement vieille epoque ou tout semblait dater des annees 50.

1224447056_eglise de lujan  2.jpg 1224447057_eglise de lujan  3.jpg

Mardi, on reprend notre baluchon, et on part pour 2 jours en Uruguay. Courte visite de la capitale, Montevideo, mais on est arrive un peu trop tard. Le lendemain, on visite Colonia, ville juste en face de Buenos Aires, classee a l'Unesco avec une vieille ville superbement conservee et des musees tres interessants comme celui qui ne contient que des boules en pierre ou le deuxieme consacree aux carreaux de faience qui se resume a deux salles minuscules.

1224447429_montevideo 1.jpg 1224447429_colonia 2.jpg

Apres avoir repris le ferry pour rentrer en Argentine, on enchaine avec un bus de nuit qui nous amene a Mercedes, dans le nord, et de la, apres 5h d'attente, un autre bus nous amene au parc Esteros del Ibera, qui contient des centaines de sortes d'oiseaux, des caimans, etc. Rien que le premier soir, on voit deja des singes, des martins pecheurs et des capybaras, le plus gros rongeur du monde. Le lendemain, apres une superbe nuit au calme, vu que nous dormons dans le petit village en bordure du parc et que je crois que c'est le bled le plus paume qu'on a pu trouver en Argentine, on va faire une ballade en bateau qui nous permet de voir toutes sortes d'oiseaux et des caimans et encore des capybaras. L'apres-midi, ballade a cheval (mais cette fois-ci au pas et a plat, j'apprecie bien plus) pour revoir des oiseaux et un enorme crapaud. En plus, notre hotel est super sympa et nous avons rencontre une famille argentine avec qui nous avons bcp discute. Le dernier jour, nous avons refait une ballade en bateau, cette fois-ci on a vu un cerf des eaux et des dizaines de caimans, ils sont simplement partout. L'apres-midi, nous sommes alles marcher sur les chemins balises, on a pu voir une famille de singes, des droles de canards et un espece de varan.

1224447732_esteros del iberia 10.jpg 1224447733_esteros del iberia 13.jpg1224447736_esteros del iberia 4.jpg 1224447735_esteros del iberia 19.jpg

 Apres cela, retour a Buenos Aires par le bus de nuit pour decouvrir en arrivant qu'ils ont change d'heure. Apparemment ils viennent de passer a l'heure d'ete, ce qui est tres drole c'est que la presidente a decide cela il y a a peine une semaine. De plus, les provinces pouvaient choisir si elles voulaient l'appliquer ou non, mais finalement au dernier moment la presidente a impose les provinces qui changeaient et celles qui restaient  a l'heure d'hiver. Donc maintenant non seulement le pays est coupe en deux, mais en plus ce n'est pas separe de facon logique et certaines provinces ont eu a peu pres deux jours pour faire les changements, comme par exemple les horaires d'avions, de bus, etc. L'annee passee, ils avaient aussi fait cela et il parait qu'il y avait des recalcitrants qui avaient decide de rester a l'ancienne heure, donc suivant le cafe ou on va prendre son dejeuner, l'heure changeait! L'uruguay, lui, etait passe a l'heure d'ete une semaine avant eux!!!

Pour nos derniers jours a Buenos Aires, nous sommes alles voir encore un autre marche, cette fois-ci consacre aux gauchos, les cow-boys argentins. Au programme, danses traditionnelles, vente de couteaux, ponchos et pantalons gauchos. Ensuite, on pense surtout se balader tranquillement.