Fin de l'Equateur

Deja notre premier pays d'Amerique Latine termine. En effet, nous sommes dans le sud de l'Equateur et nous prenons ce soir un bus de nuit qui nous fera passer la frontiere du Perou aux environs de 2h du matin!

La fondue au fromage de notre resto suisse etait comme la vraie sauf le gout, rien ne remplace le gruyere et le vacherin. Nous avons ensuite passe deux heures a nous geler dehors sans apercevoir la plus petite trace de lave, le volcan etait endormi, tant pis. Le lendemain fut un jour de repos. Ensuite, au petit matin, nous sommes alles dans la piscine thermale, ce pourquoi est repute la ville de Baños: une piscine a 17º, une deuxieme a environ 35º et la derniere a 48º!!! Il faut passer sous la douche froide (en provenance directe de la chute d'eau) pour pouvoir y entrer et de toute facon on se brule quand meme.

Apres cette petite ebouillantee matinale, nous avons trouve un bar retransmettant l'Euro afin de voir le match d'ouverture en compagnie de Tcheques. Mais meme comme ca, c'est quand meme tres ennuyant le foot! Ensuite, on a voulu aller voir des chutes d'eau mais il pleuvait tellement qu'on a pas vu grand chose.

1214019149_chute d'eau.jpg

De la, nous sommes partis pour la tres belle ville de Cuenca, classee a l'UNESCO, plein de charme colonial. Elle a en particulier une cathedrale entierement faite en bois, meme les piliers principaux ne sont que des poutres cachees entre des planches de bois, imitation marbre. Nous sommes aussi alles au cinema pour voir "Sex and the city" que Magali attendait impatiemment. Depuis la, nous avons deux excursions d'une journee, une dans le parc national Cajas, superbe, avec 235 lacs, l'autre a Ingapirca, le principal site inca d'Equateur.

1214019155_eglise en bois.jpg 1214019152_nous deux.jpg 1213224960_ruines de incapirca.jpg

Et surtout, nous sommes alles gouter la specialite locale: le cuy, c'est-a-dire le cochon d'inde roti! C'est servi avec encore les pattes et la tete accrochee, tout entier. C'est assez cher, il n'y a pas grand-chose a manger, mais ce n'est pas mauvais: ca se rapproche du lapin. 

1214019151_notre cuy (cochon d'inde).jpg

Aujourd'hui, ce fut 6h de bus, un souper en ville, puis on repart pour la nuit, pour arriver aux environs de midi a notre point de chute au Perou. Apparemment, il faut s'y habituer, car les distances sont bien plus grandes au Perou qu'en Equateur, et ce sera encore pire apres en Argentine et au Chili!

pingouins et volcans

Holá todos,

nos derniers jours aux Galapagos furent aussi magiques que les premiers. Nous etions dans un petit bateau (15 passagers) dont c'etait la derniere croisiere avant d'etre demonte! Tous les passagers etaient des routards, on s'echangeait plein d'infos, de galeres, etc. Certains faisaient l'Amerique du Nord au Sud en 20 mois en velo et un couple d'anglais d'une soixantaine d'annees paraissaient avoir passe leur vie a voyager.

Notre premier jour de croisiere, on a vu des tortues geantes en liberte, pas du tout peureuses comme tous les animaux aux Galapagos. Le deuxieme jour, on a vu des pelicans en train de faire leur nid et l'apres-midi on a vu nos premiers pingouins! Quelques minutes apres, on a meme nage avec eux avec notre masque-tuba, c'etait absolument magique. Pour completer le tableau, on a encore vu un requin, une pieuvre et une raie, tout ca en une heure! Le troisieme jour, on a vu encore plus de pingouins et une  ile, qui a a peine 800 ans et dont le paysage est superbement lunaire. Il etait presque deja temps de rentrer, mais pas sans encore aller sur une derniere ile ou les fous a pieds bleus, les fregates et les lions de mer nous ont dit au revoir.

1212371508_pingouin 1.jpg 1212372799_blue footed boobies 2.jpg 1212373053_lion de mer 3.jpg

Nous sommes rentres a Quito pour une journee, le temps de monter en haut du telepherique: 4100m, quand on arrive de la mer, c'est penible de grimper. Mais ce n'etait que l'echauffement car le lendemain on a pris un tour pour aller voir le volcan Cotopaxi (5897m). Le parking est a 4500m et il faut grimper jusqu'au refuge qui est a 4800m, j'ai cru que je ne le ferais jamais, mes jambes tremblaient et l'air me manquait a chaque pas, mais j'ai fini par y arriver. En haut, le ciel s'est decouvert 5 min pour nous laisser voir un peu du sommet et de la vue (et seba a encore reussi a courir pour prendre plein de photos. Comme quoi il n'est pas si vieux, malgre tout ce qu'il se plaint!). Le tour etait tres sympa, et nous avons eu une nouvelle premiere: notre premier accident de la route: une voiture a apparemment perdu le controle de son vehicule et percute notre minibus a l'arriere. Pas de souci chez nous, mais la voiture s'est retrouvee sur le dos. Les passagers etaient intacts et Sebastien a couru sur place pour mettre en place le triangle d'urgence, reflexe typiquement suisse n'est-ce pas? Une demi-heure apres, on repartait avec un nouveau minibus.

1213226533_cotopaxi 2.jpg 

Le lendemain, on est alle voir la lagune de Quilotoa, un lac dans un cratere de volcan. C'est tres beau, mais c'est a nouveau a 4000m et il faut descendre jusqu'au lac puis regrimper pendant 1h. C'etait quand meme bcp plus facile que la veille.

1213226535_lagune de quilotoa.jpg 

 Ce matin, on est alle voir un marche traditionnel dans un petit village: hurlements de cochons, costumes traditionnels,migons petits moutons et essais de quelques plats locaux avant de prendre le bus pour arriver a Baños, petite cite thermale a cote d'un volcan en activite. C'est hyper touristique comme ville, mais on peut bien s'y detendre. Ce soir, on va essayer d'aller voir des crachats de lave (a distance raisonnable, pas d'angoisse, une vallee nous separera) et peut-etre tester la fondue au fromage du resto suisse qu'on a decouvert, hum.

1213224947_costume typique.jpg 1214019158_marche d'equateur 1.jpg

 

Arrivee en Equateur

Avant de partir pour les Galapagos, nous vous mettons au courant de nos dernieres aventures.

Notre deuxieme semaine en Guadeloupe fut aussi magique que la premiere, repos, plongee, et visite des cotes super abruptes de l'île, c'etait vraiment beau. Notre derniere plongee fut sur un site appele "Le jardin japonais", c'etait tellement beau qu'on ne savait pas ou regarder. Du corail partout, des tortues, des poissons porc-epics, etc. On est aussi alle passer une journee aux Saintes, une tres belle île, des iguanes, des plages, mais la journee fut un peu gachee par des problemes de carte de credit (encore).

Notre vol pour Miami fut sans probleme, si ce n'est qu'on a eu l'air un peu bete: on ne comprenait pas pourquoi on n'avait pas passe la douane a l'aller en entrant a Puerto Rico (ou on etait en transit), et en fait, on a appris que c'est un etat americain, partiellement independant. Au retour, on a donc passe la douane americaine et toutes ses maniaqueries la-bas et arrives  a Miami, on a pu passer tout droit. Notre hotel (car on avait 18h d'attente) nous inquietait bcp car les commentaires etaient du genre: "je ne le recommenderais pas a mon pire ennemi", mais au final pas de probleme, un hotel standard, une nuit de repos et on repart pour arriver a Quito, capitale de l'Equateur, en fin de journee.

Quito est vraiment une belle ville, on vient d'y passer une semaine. Les premiers jours, on a pas vu grand-chose, car on a passe bcp de temps sur Internet a regler plein de problemes avec notre site, avec nos billets d'avion, et surtout a trouver une offre interessante pour aller aux Galapagos. On savait que ce serait cher, mais a ce point la, on avait pas imagine, et en plus tout est plein. Finalement, on part dimanche pour une semaine: trois jours sur une ile, depuis laquelle on fera des sorties en plongee a la journee, et une croisiere de 4 jours avec seulement du masque et tuba. Au final, on s'en sort pour cher mais comme on avait plus ou moins prevu. On espere juste que la croisiere sera OK, car c'est la derniere sortie du bateau avant qu'ils le demontent...

A part se promener dans les agences de voyage et les cybercafes, on a aussi pris des cours d'espagnol: 3 fois 3 heures, de quoi avoir les bases pour Seba et une remise a niveau. C'etait sympa, pas cher (5$/heure) et direct dans notre hotel. Sinon, on a quand meme reussi a voir la ville, dont tout le centre historique est classe a l'UNESCO. Il y a, bien sur, des eglises partout, pleines d'or et de peintures spectaculaires, des maisons coloniales et pleins de clochers ou monter pour voir la vue (avec une notion de securite totalement differente de la notre...). Le premier jour, nous avons meme eu droit a la releve de la garde devant le palais presidentiel avec les enfants presentant le drapeau et la presence du vice-president.

1212366305_vue depuis le toit de la catedrale.jpg

Aujourd'hui, nous sommes alles a la grosse attraction hyper-touristique: la mitad del mundo, la ligne exacte de l'Equateur. Il y a un gros monument avec la ligne en rouge (qui est en fait 240m a cote de l'Equateur car quand le monument a ete inscrit, le GPS n'existait pas encore), plein de boutiques hyper kitsch, c'est bizarre. Et a qq centaines de metres, cette fois-ci a l'endroit exact de l'equateur, il y a un musee qui montre des trucs comme l'eau de l'evier qui se vide dans sens d'un cote, tout droit sur l'equateur et dans l'autre sens a 2m de la! Ce soir, nous dormons a Otavalo, pour etre aux premieres loges demain pour un des marches les plus celebres du pays: animaux petits et grands, et surtout plein d'artisanat. Ensuite retour a Quito pour une nuit et apres on s'envole pour les Galapagos.

1212365741_la mitad del mundo.jpg1212365987_marche artisanal et aux bestiaux de otavalo 3.jpg

 

Les Galapagos

 

Apres quelques heures de vol, nous voici arrive aux Galapagos, enfin a son aeroport, puisque nous devons encore prendre un bus pour aller jusqu'au canal entre l'ile de l'aeroport et Santa-Cruz. Ensuite prendre un ferry puis un autre bus pour normalement 1h de trajet (sauf qu'un des passagers avait perdu une malette alors il a fallu attendre qu'il la retrouve).

Nous avons passe les 3 premiers jours a faire de la plongee.

Le premier jour, nous avons pris le bateau a 07h15 pour 45 minutes de trajet jusqu'a un site qui s'apelle Gordon Rock. Nous etions 3 plongeurs et 1 guide. Les 5 premieres minutes furent exceptionnelles, en descendant a 20m, on tombe sur une grosse tortue, la rien d'exceptionnel, mais c'est tres beau. 30 secondes plus tard, un banc de requins marteau nous passent devant, c'est a couper le souffle, mais 20 secondes plus tard, c'est un banc de raies "eagle raye" qui volent devant nous, on est sous le charme.  Nous verrons encore quelques requins a pointe blanche tourner en rond devant nos yeux et surtout des milliers de poissons.  La deuxieme plongee au meme site fut tout aussi belle, mais sans les gros poissons.

1212371501_requins marteau.jpg 1212370880_banc de raies 2.jpg

Hier, nous sommes alles plonger sur une autre ile, Floreana. On a ete accueilli par une colonie de lions de mer. Pendant les plongees, les lions de mer jouent avec nous, nous tournent autour et repartent, c'est trop drole. Pour la deuxieme plongee, on a essaye, mais sans succes, de voir le requin baleine, un bebe de 9m de long. Par contre, nous avons vu cette fois des milions de poissons, a certains endroits on ne voyait plus la surface tellement c'etait dense.

1212370875_1'000'000 de poissons.jpg 1212371274_lions de mer.jpg

Aujourd'hui, nous sommes retournes a Gordon Rock pour 2 plongees. La visibilite n'etait pas aussi bonne que le premier jour, mais nous avons vu un banc de 37 raies!!!!!

La vie animale sur terre est tout aussi impressionnante, nous voyons des iguanes tout le long du rivage. Le parc aux tortues terrestre nous montre des tortues enormes (notre tortue fait vraiment ridicule a cote!). Vers le port, il y des pelicans, des phoques, des crabes rouges, etc...

1212371281_tortue geante 2.jpg 1212370890_iguanes marins sur scooters.jpg 1212370885_crabes.jpg

Nous nous plaisons beaucoup ici et nous partons pour une croisiere de 4 jours autour des iles. J'ai quand meme la chance de passer le cap des 30 ans (le 30 mai) dans un vrai paradis.

A bientot pour la suite